Confession d’un couple candauliste

Toujours en vacances au Cap-d’Agde Sophie et moi allons faire les boutiques, je n’aime pas trop ça mais j’accompagne ma femme malgré tout. Arrivés aux Flâneries nous commençons à regarder à gauche et à droite les différentes boutiques. Sophie se jette dans une boutique de robes. Elle commence par en choisir quelques une puis les mets vite fait avec le cintre par-dessus elle en me demandant se que j’en pense. Pour le moment aucunes ne m’enchantent beaucoup. Nous sortons donc de cette boutique pour presque immédiatement partir à l’assaut d’une autre. Là, Sophie recommence à attraper des robes. Il y en a une dans le lot qui me plait bien : une jaune très flashie à la limite du fluorescent en tissu très transparent et assez courte. J’indique donc ma préférence quant à cette robe, Sophie part en cabine l’essayer.
Dans la cabine Ma femme commence à se déshabiller et je m’aperçois que cette petite coquine ne porte pas de soutien-gorge ; je laisse donc le rideau entre ouvert pour que d’autres personnes puissent profiter du spectacle puisqu’elle à décidée d’être d’humeur coquine, il faut assumer après tout pensais-je. Mais rien, personne ne semble nous regarder, à par la femme qui tient la boutique. Cette petite robe lui va à ravir, elle est très excitante dans cet écrin qui laisse apercevoir ses seins nus dessous. Nous décidons alors de l’acheter ; Sophie se déshabille pour enlever la robe ; moi je laisse encore le rideau entre-ouvert et là un mec s’arrête net pour mater Sophie. C’est bon, mon petit stratagème a fonctionné, il fait comme si de rien n’était à regarder la boutique mais j’arrive à sentir son regard sur le corps de ma femme, cette dernière d’ailleurs en profite pour prendre son temps et en faire profiter ce voyeur.
Nous payons et nous poursuivons nos emplettes, Sophie rentre cette fois-ci dans une boutique de lingerie, car elle sait que j’en raffole. Elle s’égare dans les rayons et revient les bras chargés de petites lingeries : soutien-gorge, string, porte jarretelle, redresse seins … Je ne sais pas par où commencer ! Elle se dirige vers la cabine d’essayage quand nous apercevons le voyeur de tout à l’heure qui visiblement nous a suivis au travers des Flâneries pour nous retrouver dans cette boutique.
Sophie rougie un petit peu puis passe à l’essayage sous le regard fugitif de ce monsieur car j’ai laissé le rideau à nouveau entre-ouvert. Elle essaye absolument tout, je suis tout excité et en érection devant les différents ensembles affriolants qu’elle a choisie, j’entrevois son ticket de métro à travers les différents types de tissus et ses tétons pointent fortement. J’imagine donc bien dans quel état doit être notre poursuivant, je pense qu’il devra changer son caleçon en arrivant le soir chez lui.
Après presque trois quart d’heure à essayer la lingerie, notre choix se porte sur deux ensembles magnifiques et nous repartons à la villa pour essayer tout ceci. Sur le chemin nous sommes toujours suivis par le voyeur qui pense que nous allons faire d’autres achats sexy, c’est alors que ma femme fait demi-tour pour aller l’accoster ! Je reste à l’écart stupéfait par sa réaction. Au bout de deux minutes elle me revient avec une surprise : le voyeur de cette après-midi.
Sophie m’explique qu’elle a envie de se faire baiser par Franck qu’elle trouve fort charmant, oui elle connait déjà son prénom ; chez nous avec la lingerie acheté aujourd’hui et devant moi, car elle lui a tout expliqué et il est d’accord pour que je la lui prête à condition qu’il la fasse bien jouir. Comme j’aime tant la voir se faire pénétrer par un autre homme j’accepte aussitôt la proposition indécente. Nous rentrons donc à la villa suivie par la voiture de Franck.
Arrivé sur place nous passons le pas de la porte et je mets l’amant de ma femme à l’aise dans le salon, je lui propose un rafraichissement pendant que Sophie se met en tenue.
Elle arrive alors dans la petite robe jaune ultra courte et qui laisse apparaitre son ensemble de lingerie sexy, sur de grands escarpins rouge. Ma femme se dirige vers Franck et commence par l’embrasser goulument ; il lui caresse les fesses, continu sur sa poitrine pendant de longues minutes puis il passe sous son string et continu en la masturbant. Elle de son coté à son tour est aussi passée sous son pantalon et lui caresse le sexe. Ils s’arrêtent et Sophie descend jusqu’à son entre jambe, elle lui descend le pantalon jusqu’au chevilles et entame une superbe fellation. Elle passe sa langue sur son gland et l’embrasse, elle continu de sucer sa verge et lui lèche les veines qui parcourent sa bite ; elle prend beaucoup de plaisir à mettre sa queue en bouche car elle gémie de plus en plus. Elle continue par la suite en la prenant dans ses mains et le branle tout en ayant son gland en bouche.
De mon coté je me suis mis à l’aise sur un fauteuil appareil photo et bite en main, je me masturbe et commence à prendre des photos. Ma femme fini de déshabiller son amant puis se couche sur le dos. Il présente son sexe devant sa chatte en écartant son string sur le coté puis il la pénètre de toute la longueur de sa queue. Sophie jette sa tête en arrière et pousse un cri de plaisir. Franck entame ses vas et vient avec l’aide de ma femme qui elle monte et descend sur la queue de son amant en s’appuyant sur le dossier du canapé. Je me délecte du spectacle, voir ma femme se faire pénétrer de la sorte, me force à me branler de plus belle, je prends pas mal de photos de ce sexe qui baise ma femme en entrant et sortant sensuellement de son vagin. Franck soulève ma femme du canapé pour se mettre debout, Sophie vient alors se placer au dessus de sa bite et y descend sauvagement dessus. Il l’aide à se soulever en la prenant par le bassin, ma femme s’appuie sur ses épaules et ils continuent tous les deux leurs vas et viens du sexe de son amant dans la chatte de Sophie qui gémie très fortement. C’est après un bon quart d’heure de plaisir à se donner mutuellement que Franck me fait signe de venir tout en dégrafant le soutien-gorge de ma femme pour qu’elle se retrouve quasiment nue. Je lui dis que non, je prends mon pied à les regarder baiser ; mais il insiste et Sophie m’invite aussi à venir chose très étonnante venant de sa part.
Je me rapproche finalement d’eux ma femme se positionne les pieds au sol tout en ayant encore en elle la bite de son amant, et me murmure de lui embrocher le cul avec ma queue ! J’attrape mon sexe et l’enduit de lubrifiant ainsi que le petit trou de Sophie, je me présente devant son cul qui monte et descend car ils sont toujours en train de baiser ; finalement j’arrive à pénétrer son cul.
J’arrive à sentir la queue de Franck à travers la fine paroi qui sépare son vagin de son anus. Il recommence à la baiser, je sens sa bite se retirer d’elle et moi je fini d’enfoncer la mienne dans les entrailles de Sophie. Il commence à la pénétrer et moi à descendre, c’est un grand moment pour nous mais au bout de quelques minutes nous commençons à fatiguer car cette alternance est usante, sans nous concerter nous embrochons alors ma femme en même temps. Oh que c’est bon et je ne suis pas le seul ma femme gémie comme jamais et Franck aussi, il nous avoue que c’est sa première double pénétration et nous lui indiquons que nous aussi ; c’est incroyable j’arrive à sentir les battements de cœur de son amant par sa queue contre la mienne, c’est assez déroutant je dois avouer. Une fois se rythme adopté il est bien plus facile de baiser Sophie comme ça, qui nous demande alors d’accélérer la cadence. Nous portons ma femme sur nos queues ainsi embrochée et Sophie s’empale sur nous de plus en plus vite et fort, car notre vitesse de pénétration ne lui est pas suffisante ; c’est donc elle qui opère nos vas et viens en elle, nous somme finalement réduit à l’état de simples sextoys, c’est très excitant !
Ma femme continue à se faire baiser prise de toute part d’en bas, et crie de plaisir à chaque descente de son corps sur nos verges, ses seins rebondissent de plus belle et son amant les embrassent à pleine bouche à chaque descente. Je sens les frémissements de Sophie et Franck quand moi aussi j’arrive à ma limite. Ma femme vient de jouir car elle reste empaler sur nos queues sans bouger les yeux fermés, la bouche grande ouverte, transpirante de plaisir et je sens en plus que son cul se ressert sur ma queue, je manque de me lâcher en elle mais j’arrive à contenir la vague enivrante de plaisir. Je me retire et Franck aussi ; Sophie se met alors à genoux et ouvre sa bouche nos invitant à lui éjaculer dedans tout en se massant ses magnifiques seins. Son amant est le premier à exploser, le sperme coule à flot et ma femme à beaucoup de mal à tout avaler, pourtant elle y arrive et elle se tourne vers moi. Je me masturbe et fini par jouir dans sa bouche, je lâche beaucoup de semence aussi et Sophie prend mon gland avec sa langue. Ma femme crache le reste de sperme sur sa poitrine et l’étale, transpirante et luisante de notre semence ma femme est encore plus excitante à tel point que j’ai un léger regain d’érection. C’était très intense pour nous trois car nous n’avions jamais tentés la double pénétration avant cette magnifique soirée.

Franck se rhabille et je le ramène à la sortie, cette fois-ci c’est moi qui le remercie d’avoir pris l’initiative de m’adjoindre à leurs ébats surtout que Sophie s’est laissé aller à la double pénétration pour une jouissance d’aucunes communes mesures, qu’il faudra d’ailleurs réitérer à l’avenir plusieurs fois.

téléphone rose branle au tél

Laisser un commentaire