Jeunette de 18 ans se fait gangbanguer la rondelle

Lorsque j’étais plus jeune, nous avions l’habitude de baiser tout ce qui passait devant notre queue. Un jour, un de mes amis a dit que ce weekend serait spécial et qu’on allait se régaler, car la viande serait fraiche et tendre. J’attendais avec impatience ce moment toute la semaine, jusqu’au moment où mon téléphone a sonné. Nous n’avions pas de portable à l’époque. On m’a donné rendez-vous dans notre endroit habituel, une cave de notre quartier où je me suis rendu bien remonté. À mon arrivée, mes amis étaient déjà sur place. Nous étions 6 au total dont deux blacks qui avait une bite d’un autre monde. Au milieu de la pièce, il y avait attachée à une chaise, une fille blonde avec de bons petits seins et une tête de grosse cochonne juvénile. J’ai demandé ce que c’était que ça, et les collègues m’ont répondu que c’était notre amusement pour la soirée. Qu’elle avait passé une annonce dans un magazine et qu’elle voulait connaitre la baise parfaite en pluralité masculine.

La fille avait à peine 18 ans et a dit qu’elle voulait se faire défoncer par plusieurs mecs en même temps. Le fait d’être attachée lui procurait des sensations encore plus fortes et lui faisait couler sa jeune chatte sur la chaise. Un des gars est venu passer sa main entre ses cuisses et sa main est ressortie trempée de mouille. Il l’a donné à sucer à la fille de 18 ans pour qu’elle le lèche et cette jeune libertine a tout léché. À partir ce moment-là, j’ai su que j’allais passer une bonne soirée. On s’est tous foutus à poil et on s’est branlé en la regardant se trémousser sur sa chaise. On s’est approchés et on l’a entourée pour la caresser et la peloter de partout. Ce corps de jeune fille de 18 ans m’a beaucoup excité. J’ai mis ma bite dans sa bouche pour qu’elle me suce et elle m’a mordu le gland tellement elle avait envie de baiser. Le plus âgé d’entre nous était un des deux blacks qui lui a demandé ce qu’elle voulait puisqu’elle ne voulait pas sucer. Elle lui a répondu sans détour qu’elle voulait se faire défoncer le cul à la chaine par nous tous et de s’arrêter uniquement lorsqu’on ne banderait plus. On l’a détachée et elle s’est tournée pour nous mettre son cul en bombe. Pour nous montrer qu’elle avait envie, la jeune fille de 18 ans s’est mis la main dans le cul et s’est fisté la rondelle devant nos yeux ébahis. Le premier s’est avancé la bite à la main et a planté sa queue dans le trou du cul moelleux et dilaté de la jeune fille à peine majeure qui gémissait enfin, de plaisir. Il lui a perforé le cul jusqu’à éjaculer sur ses fesses. Le deuxième est arrivé et a fait la même chose. Lorsqu’est venu mon tour, je me suis planté au fond de ses intestins et je l’ai agrippée par les hanches en me penchant à son oreille. Je lui ai dit « je vais te ruiner salope ».

Elle a eu un petit sourire pendant quelques secondes jusqu’à ce que je commence à la pilonner. On m’appelle le marteau piqueur dans cette cave. Son anus fumait tellement je lui bourlinguais la rondelle. Elle criait tout ce qu’elle savait et manquait d’air. Elle a joui comme une folle pour la première fois avec une bite dans le cul. Elle s’est presque évanouie. Elle s’est retournée et a pris ma bite dans sa bouche pour me faire juter dedans. J’ai expulsé tout mon sperme dans sa gorge et elle a tout avalé. Elle ma discrètement demandé mon numéro et depuis ce jour la, tous les samedis, je l’encule comme une chienne alors que nous sommes mariés chacun de notre coté et que nous avons….La cinquantaine passée.

téléphone rose branle au tél

Laisser un commentaire