Lucie – Une soirée torride et intense

Coucou mes coquins !

Visiblement mon journal intime vous plaît beaucoup. Je vous remercie de vos messages qui m’ont beaucoup touchée et m’encouragent à continuer. Je pense que vous êtes impatients de connaître la suite, alors reprenons où nous en étions restés et voyons ce qui se passe derrière cette porte d’hôtel.

Nous étions là tous les deux comme deux adolescents sans vraiment savoir quoi faire. Nous sommes passés l’un après l’autre sous la douche pour nous faire tout beau tout propre pour ce qui allait être une soirée torride et intense. J’étais terriblement gênée tout en ayant envie de lui. Mphotos illustration  (5)ais je ne sais pas, il m’impressionnait tout autant que ce qu’il m’excitait. J’étais allongée sur le dos et je ne savais pas quoi faire. Heureusement qu’il a pris les devants et qu’il est venu me caresser le premier. Il s’est mis à côté de moi et m’a embrassée passionnément tout en faisant courir ses doigts sur mon corps. Il le découvrait pour la première fois et c’est très impressionnant. J’étais complètement nue et ses doigts qui exploraient chaque centimètre carré de ma peau me donnaient des frissons. Il a commencé par mes seins pour descendre vers mon ventre, mais ce coquin n’est pas descendu vers ma chatte. Il m’a mis à plat ventre et a commencé à me caresser le dos et les fesses. Il faisait naître le désir en moi et honnêtement ça marchait ! J’étais terriblement excitée. Avec mes mains, je ne restais pas immobile et je découvrais moi aussi son corps. J’étais contente je l’avoue maintenant, car il n’avait pas une petite bite. Elle n’est pas énorme non plus, mais elle est très épaisse. Bref, on peut dire honnêtement qu’il a une grosse queue et que je suis soulagée. Nous voilà donc en train de nous explorer mutuellement. Mais sans forcer les choses ni me montrer une quelconque domination, il me fait m’allonger sur le dos et écarter les cuisses. Il descend explorer mon sexe avec les doigts avant de venir le respirer et l’embrasser. Il a fait courir sa langue sur ma motte et je me suis complètement liquéfiée. Il enfonçait sa langue au fond de ma vulve après avoir léché mes lèvres. Je me rappelle avoir été gênée, car ma mouille lui coulait dans la gorge. Je l’ai sentie se décoller du fond de mon vagin, mais je ne pouvais résister à ses délicieuses caresses. Il m’a léchée longuement tout en me malaxant les seins. J’ai joui une première fois.

Naturellement, je suis venue lui rendre la pareille en prenant son sexe en bouche. Il était délicieux et me remplissait bien comme il faut. Je l’ai sucé lentement tout en malaxant ses couilles. Sa bite a continué de grossir dans ma bouche et je sentais encore la mouille couler photos illustration  (4)entre mes cuisses. Il est venu me pénétrer et là c’était le bonheur total. Sa queue correspondait parfaitement à ma chatte qui était remplie à fond sans aucune souffrance. Uniquement du plaisir et quel plaisir ! Nous avons fait l’amour en missionnaire un moment avant de changer de position en en essayant plusieurs. Nous avons pris énormément de plaisir tous les deux jusqu’à ce que l’on se retrouve au moment fatidique où j’ai eu un second orgasme qui a déclenché le sien. Les contractions de mon vagin ont stimulé sa verge et il m’a regardé en me disant qu’il ne pouvait plus tenir. Je me suis surprise à lui dire dans le creux de l’oreille : « vas -y joui moi à l’intérieur ». J’ai senti les contractions de sa queue et son orgasme qui a duré longtemps. À mon avis, cela faisait un moment qu’il n’avait pas baisé. Tu me diras moi non plus !

Nous nous sommes allongés tous les deux et nous nous s
sommes regardés et caressés un long moment. Nous nous sommes endormis l’un contre l’autre pour nous réveiller le lendemain matin avec une furieuse envie de recommencer. Nous sommes vite repassés sous la douche, mais cette fois-ci ensemble. Nous avons ensuite terminé sur le lit pour une baise matinale des plus torrides. Nous avons quitté la chambre d’hôtel de notre première fois pour aller prendre un petit-déjeuner dans une terrasse en ville. Nous n’avions qu’une seule envie, celle de nous revoir ce que nous avons fait.

La prochaine fois je vous raconterai un moment qui m’a marquée. C’est une baise qui m’a fait réaliser que je devenais coquine et qui a ouvert quelque désir en moi. Mais je ne vous en dis pas plus, la suite au prochain épisode.

Lucie-signature

 

téléphone rose branle au tél

Laisser un commentaire