Beurette voilée se fait prendre les trous dans une cave

Je suis un homme d’une quarantaine d’années et je suis fasciné par les beurettes et les femmes arabes. Je passe des heures à regarder des vidéos pornos de femmes du Moyen-Orient qui baisent et qui se font défoncer dans des lieux insolites. Leur religion ne leur permet pas de se faire baiser par la chatte. Elles doivent rester vierges jusqu’au mariage.

Cependant, ses salopes sont avant tout des femmes qui ont envie de connaitre la sensation d’une bonne grosse bite en elle . Pour cela, elles s’octroient le droit de sucer et de se faire enculer profondément par les mecs qui veulent leur cul. Et ça, ça me fait bander. Je suis tombé sur un gars avec qui j’ai longuement discuté dans un forum et avec qui j’ai eu des échanges MSN. Le gars m’a proposé de venir baiser une beurette voilée dans une cave. Il faisait partie d’un groupe d’hommes qui, comme moi, adoraient ces femmes arabes et aimaient les baiser. J’ai demandé à venir voir et éventuellement participer. J’ai le cœur qui bat la chamade lorsque je me rends chez lui. Je pensais devoir aller dans une cité, mais c’est dans une résidence bourgeoise du 16e à Paris que j’ai rendez-vous. Samir m’accueille et me fait descendre dans la cave. Nous sommes seuls. Il m’explique le déroulement et je vois arriver une beurette voilée jusqu’aux pieds. On ne doit pas soulever son voile ni lui parler. Après m’être assuré que la fille arabe soit bien majeure, je m’installe et je regarde cet homme s’occuper de la beurette. L’homme frotte sa queue contre la bouche de la fille qui ouvre sa bouche pour lui sucer la bite. Elle a tout juste 18 ans et c’est déjà une belle salope. Le gars fait tourner la fille pour mettre son cul face à moi. Il soulève la robe noire de la fille arabe et me montre sa croupe lisse. Il m’explique que les beurettes doivent être rasées sous les bras et du pubis. Il écarte ses fesses et m’invite à venir sentir sa bonne odeur de jeune pute arabe. Je m’approche et je sens le jus intime de la beurette m’enivrer à pleines narines. Je bande comme un taureau. Je défais mon pantalon et présente mon gland devant l’anus serré de la jeune fille de 18 ans. Je baise enfin une fille arabe. Je prends un pied d’enfer. La jeune fille couine comme une pute. Ma bite est trop grosse pour son anus qui se détend néanmoins au fur et à mesure que je la baise en levrette. Samir veut aussi mettre sa bite dans le conduit anal de la jeune fille. Je me retire et viens mettre ma queue dans sa bouche chaude et gourmande. La pute arabe me nettoie la queue de sa mouille anale et me branle en même temps. Avec Samir, nous enculons à tour de rôle la beurette comme une pute et venons nous faire nettoyer la queue de temps en temps par sa jeune bouche de pute arabe. Samir me dit qu’il va jouir et me montre comment faire. Il se met devant la fille voilée et se branle devant le tissu opaque. Il finit par gicler de gros paquets de foutre gras et épais sur le tissu du voile de l’arabe.

Je suis toujours dans le cul serré de la jeune fille de 18 ans et j’ai envie aussi de me vider les couilles. Je fais le tour et viens me faire sucer un peu avant de jouir. Le sperme jailli sur le voile de la beurette qui est maintenant souillée de nos deux spermes. Sans s’essuyer, la jeune fille arabe se relève et repart. Je reste un moment debout, abasourdi par cette baise intense. Je venais de saillir une jeune arabe de 18 ans. Quel bonheur !

téléphone rose branle au tél

Laisser un commentaire