Je me masturbe au téléphone avec des amatrices coquines

J’ai toujours été un chaud lapin attiré par les plaisirs libertins et de la chair. Je suis naturellement venu à faire appel aux services de téléphone rose. J’ai un boulot stressant, car je suis directeur financier dans une grosse firme et j’ai beaucoup de responsabilités et de pression que je dois évacuer le soir venu.

Rien de tel que de jouir pour apaiser les tensions. Je suis actuellement seul et tous les soirs, j’appelle mes copines les hôtesses de téléphone rose avec qui j’ai des conversations érotiques et avec qui je fais l’amour au tél. pendant des heures durant. Je m’installe confortablement sur mon lit et je compose le numéro de téléphone rose et j’attends d’être mis en relation avec une hôtesse. Toute la journée, je réfléchis au sujet que je vais aborder avec elles le soir et une fois que j’entends un « allo » d’une voix sensuelle, je me lance et je raconte des cochonneries. En fonction des filles sur qui je tombe, je peux aborder des sujets différents. Certaines préfèrent parler, d’autres écouter, il y en a pour tous les gouts. J’aime bien aussi jouer les indiscrets et écouter les conversations érotiques des autres en mode-espion. C’est génial de pouvoir écouter les confidences d’autres personnes au téléphone rose. La dernière fois, je n’avais pas trouvé de sujet à aborder avec l’hôtesse, alors elle m’a proposé de me basculer en mode-espion sur une autre conversation pour me donner des idées. Je vais vous raconter cette conversation érotique qui m’a beaucoup excité. C’était un homme qui voulait se confesser, car il venait de coucher avec sa secrétaire. Cela faisait un moment qu’elle lui tournait autour et qu’elle faisait des sous-entendus coquins et un jour, entre midi et deux, il a cédé à ses avances alors qu’il est marié. Sa secrétaire lui aurait fait une fellation goulue dans son bureau le temps de midi et lui aurait léché les couilles. En fait, il expliquait à l’hôtesse du téléphone rose que sa secrétaire s’était mis en tête pour le séduire de faire tout ce que sa femme refusait de lui offrir dans leur sexualité. Le premier jour, elle lui a fait cette pipe goulue et ne s’est pas retirée lorsqu’il a éjaculé. Il lui a tout craché dans la bouche. Le deuxième jour, elle lui a mis un doigt dans le cul avant de lui proposer de venir répandre son sperme dans son anus serré et moelleux. Le gars disait que le trou du cul de sa secrétaire était meilleur que la chatte de sa femme. Cette conversation érotique m’a donné envie de sodomiser une femme et j’en ai parlé à l’hôtesse de téléphone rose qui m’a ouvert son anus pour que je vienne frotter mon gland dessus. Je lui ai expliqué ce que je faisais. J’ai d’abord léché sa pastille pour bien l’assouplir avant de mettre mon gland sur son abricot et de pousser lentement pour m’enfoncer jusqu’aux couilles. Je me suis acharné sur son anus que j’ai inondé de mon sperme. En réalité, je venais de décharger de belles giclées de foutre chaud sur mon ventre.

L’hôtesse de téléphone rose m’a félicité pour les détails et m’a dit de revenir la voir souvent pour d’autres sodomies endiablées. Après m’être nettoyé, je file généralement me chercher un truc à grignoter devant la télé avant de m’endormir en réfléchissant au sujet que j’aborderai le lendemain avec les hôtesses de téléphone rose.

téléphone rose branle au tél

Laisser un commentaire