On a baisé sur l’autoroute

Nous sommes partis avec ma femme pour un petit weekend sans les enfants dans le sud de la France et comme nous sommes assez libertins, naturellement, nous avons joué à des défis sexuels durant le trajet. Dans la voiture, nous avons joué à des jeux plus idiots les uns que les autres dont le but final était de voir perdre l’autre et exécuter le gage du perdant. Les gages étaient sexuels et ma femme a dû montrer ses seins aux voitures que l’on doublait, pour ma part j’ai dû passer au péage avec la bite à l’air.

C’était excitant et amusant à la fois. Puis ma femme a voulu se reposer et elle s’est endormie en ayant allongé le siège. J’ai ralenti pour ne pas la réveiller et je suis arrivé à hauteur d’une semi-remorque dont le chauffeur a maté les cuisses de ma femme qui dépassaient de sa robe. Il m’a klaxonné et m’a redoublé. Nous avons joué à ce petit jeu durant un bon moment. J’ai remonté sa robe pour qu’il puisse voir sa chatte lisse. J’ai passé mes doigts dans sa fente pour exciter le routier, mais au final, j’ai réveillé ma femme qui a eu une subite envie de baiser. Nous nous sommes arrêtés sur une aire de repos déserte et le routier nous a suivis en toute discrétion. Nous nous sommes mis dans l’herbe tranquillement et ma femme a sorti mon sexe pour le prendre en bouche et me régaler d’une superbe fellation goulue et baveuse qui m’a donné envie de lui exploser dans la bouche au bout de quelques minutes, mais je me suis retenu pour ne pas lui gâcher son plaisir. Ma femme était accroupie dans l’herbe, les jambes écartées et la bonne odeur de sa chatte me remontait dans les narines. Soudain, j’ai aperçu le chauffeur routier dans un coin derrière un fourré, la bite à la main qui se branlait. J’ai passé ma main entre les cuisses humides de ma femme pour lui caresser sa fente lisse. Sa mouille me coulait dans la main pendant que je lui titillais son bouton d’amour qui était bien gonflé. Nous nous sommes dirigés vers la table de l’aire de repos et ma femme s’est retournée pour m’offrir sa croupe odorante. Je lui ai bouffé le cul et la chatte un bon moment avant de présenter mon gland devant l’entrée de son vagin humide. Je me suis enfoncé dans sa chatte trempée et je regardais toujours notre voyeur qui se branlait de plus en plus vite. Cela m’excitait que l’on me regarde en train de baiser. Ma femme était une vraie furie qui se mettait à onduler du cul pour mieux me sentir. Je lui ai attrapé les hanches et je lui ai bourlingué le vagin comme un malade en la fessant. Elle n’a pas tardé à jouir tout comme notre voyeur que j’ai entendu gésir de plaisir. Ma femme s’est mise accroupie pour me sucer la bite souillée de son jus de chatte et pour me faire exploser à mon tour au fond de sa gorge. Elle a avalé mon sperme et nous sommes remontés en voiture ou elle a repris sa sieste.

Elle n’a jamais su qu’un voyeur nous avait regardés pendant cette baise sur l’autoroute et qu’il avait contribué à mon orgasme. Depuis, à chaque descente dans le sud, nous nous arrêtons sur cette aire de repos et nous faisons l’amour comme des petits jeunes.

téléphone rose branle au tél

Laisser un commentaire