Un adultère confessé au téléphone rose

J’adore faire appel aux services de téléphone rose car j’arrive à écouter des confessions intimes très excitantes. J’utilise pour les non-initiés le mode-espion qui me permet d’écouter les conversations des autres sans intervenir. J’avais commencé mon expérience du téléphone rose en utilisant cette technique car j’étais très timide. Depuis, il m’arrive de parler directement en tête-à-tête à une hôtesse mais de temps en temps je retourne à mes premières amours et je me fais une bonne branlette.

Je suis donc installé et prêt à me faire du bien en écoutant les confessions intimes d’un autre. Je compose le numéro et je zappe de conversation en conversation. Je tombe sur une femme d’une quarantaine d’années qui vient confesser son adultère à l’hôtesse. Elle ne semble pas regretter son geste et explique ce qui s’est passé dans cet hôtel. La cougar a séduit un de ses clients de la journée. C’est une commerciale en publicité et elle a sorti le grand jeu son client afin qu’il signe le contrat. Mais visiblement elle a utilisé de tous ses charmes et a réussi par le convaincre mais plutôt grâce à des atouts sexuels. Elle s’est décrite comme une femme pulpeuse aux formes généreuses et aux seins lourds et naturels. Elle a mis son décolleté en avant et a bien remarqué lors du dîner d’affaires que son client était très attiré par ses nichons. Prétextant une petite pause pour se repoudrer le nez, elle en a profité pour ouvrir davantage son haut ce qui n’a pas manqué d’échapper à son client qui avait les yeux complètement écarquillés. Étant réputé comme un chaud lapin, il n’a pas tardé à lui faire une proposition coquine. La quadra est une belle salope qui assume complètement sa sexualité. Elle a avoué être montée avec son client dans une des chambres de l’hôtel restaurant pour se faire baiser comme une chienne. L’hôtesse était très excitée par ce que la femme lui confessait au téléphone. Je l’entendais qui se caressait tandis que la cougar lui expliquait que son client avait plongé la tête la première entre ses bonnes grosses fesses et lui avait léché la croupe en partant de la base du clitoris et en allant jusqu’à son anus. Elle s’est fait sodomiser profondément avant de se faire arroser les seins de foutre.

C’était une bien belle confession que celle que j’écoutais en mode-espion sur la ligne de téléphone rose et je me suis fait une bonne branlette qui m’a fait expulser de bons gros jets de sperme. Je conseille vivement aux nos initiés de tester cette technique qui est vraiment exceptionnelle.

téléphone rose branle au tél

Laisser un commentaire