Amatrice coquine au téléphone aime la sodomie

J’ai toujours aimé téléphoner aux hôtesses de téléphone rose pour faire l’amour au tél. ou pour avoir une conversation érotique bien chaude. Et depuis que j’ai trouvé ce numéro de téléphone rose, je passe des heures avec la même hôtesse qui me rend dingue. J’ai enfin trouvé une personne qui aime la sodomie autant que moi.

À un point tel que nous nous appelons même en dehors de ces horaires de boulot. Je vous raconte. Comme je vous disais, je l’appelle assez souvent et un jour, alors que j’avais pu téléphoner pour raisons professionnelles, j’ai reçu un texto sur mon iPhone de mon hôtesse qui me disait avoir chaud au cul et une grosse envie de sodomie. J’ai été agréablement surpris de ce sms. Surtout que vous savez ce que c’est, on laisse son numéro en sachant très bien qu’il n’est pas noté ou bien jeté avant la fin de la conversation érotique. Nous avons convenu de nous rappeler le soir même afin de rattraper le temps perdu. Installé sur mon lit, j’ai attendu le coup de fil mon hôtesse préférée en me caressant le sexe. Le téléphone sonne et c’est elle. Elle me raconte qu’elle est sur son lit, les jambes écartées et qu’elle se caresse la chatte en passant ses doigts qu’elle vient de lécher, dans sa fente humide. Sa mouille coule de son vagin et elle enfonce ses doigts à l’intérieur de sa chatte moite. Elle ressort des doigts pour se les lécher à nouveau. De mon côté, je me branle lentement en faisant gonfler mon gland. Elle me dit qu’elle voit une ficelle qui sort de ses fesses. Je ne comprends pas sur le coup puis elle me dit qu’elle s’est mis des boules de geishas dans le cul. Elle tire lentement dessus et chaque passage lui provoque de plus en plus de plaisir. J’imagine son anus s’ouvrir en laissant échapper les boules dorées. J’aimerais les lécher à peine sorties de l’anus chaud de la jeune fille. Cette coquine m’excite au plus haut point et dit se mettre à plat ventre maintenant en écartant ses fesses pour me laisser venir mettre ma grosse queue dans son cul préparé par les boules. Elle sent du jus qui coule entre ses fesses et veut que je m’en serve pour lubrifier ma queue avant de rentrer en elle. Je lui dis que je me positionne derrière elle et que je présente mon gland devant son abricot ouvert. Je pousse lentement en tenant ma queue et mon gland disparait dans son conduit anal aspiré par son anus. J’avance lentement jusqu’au fond de son anus. Mes couilles viennent buter contre sa chatte brulante. Je m’allonge sur elle et bouge lentement. Je démarre des va-et-vient en accélérant petit à petit. Son anus serre ma queue et me donne beaucoup de plaisir. J’ai du mal à contenir mon éjaculation, mais je serre les dents. C’est très bon. Je me mets à lui marteler le trou du cul avec ma grosse bite qui fait frapper mes couilles sur sa chatte. L’hôtesse a passé une main sous son ventre pur se caresser la chatte pendant que je l’encule. Elle arrive au bord de l’orgasme et je relâche la pression en me répandant dans ses intestins. Mon sperme coule de ma verge et inonde l’anus de la belle hôtesse. Cette baise hardcore nous a donné beaucoup de plaisir et nous a donné envie de nous rencontrer pour de bon.

Je ne manquerai pas de vous raconter, chers lecteurs, cette rencontre explosive entre l’hôtesse de téléphone rose qui aime la sodomie et moi qui aime enculer des femmes cochonnes.

téléphone rose branle au tél

Laisser un commentaire