J’ai retrouvé une escort à Bastia grâce à sasagite

Ça faisait longtemps que je n’avais pas envoyé d’histoire sur votre blog, je vais me rattraper en vous racontant l’aventure géniale qui m’est arrivée pendant les fêtes de Noël.

Je vais me représenter vite fait pour ceux qui m’auraient oublié. Je m’appelle Hervé, j’ai 40 ans et j’habite à Bastia en Corse. Dans ma vie professionnelle, tout va bien. Je travaille en tant que commercial pour une boîte de BTP, et je gagne bien ma vie. Le problème, c’est qu’en Corse, c’est très difficile de se faire accepter quand tu viens du continent comme moi. Je suis originaire d’Auvergne, je peux vous dire que c’est pas la même chose !

Je me suis quand même fait des potes, mais au niveau des rencontres féminines c’est beaucoup plus difficile. Les filles corses aiment bien rester avec les insulaires. Sauf que moi, je suis un ex-Auvergnat. Il y a bien une fille avec qui j’avais un début de relation, qui était super sympa. On s’était rencontré par hasard dans un club. On s’est vu plusieurs fois puis elle a fini par m’avouer qu’elle était escort girl J’avais coupé court à cette relation parce que ce n’est pas du tout le genre de choses que je souhaitais à l’époque.

Mais voyant que les fêtes arrivaient à grands pas et que j’étais tout seul, j’ai décidé de la recontacter. Sauf qu’elle avait changé de numéro de téléphone, ça sentait pas bon pour moi ! Je me suis dit que si elle était escort à Bastia, elle devait forcément faire de la publicité quelque part pour trouver des clients. J’ai passé plusieurs jours à fouiller Internet pour essayer de la retrouver et un soir, vers 23 heures, je suis tombé dessus, enfin façon de parler 😉 ! C’était le dernier site que je comptais visiter avant de lâcher l’affaire. La fille en question avait une fiche en tant qu’escort sur sasagite. Je connaissais ce site de réputation, mais je ne savais pas qu’il proposait des annonces d’escorts.

Je suis allé consulter la fiche de mon « amie », et je lui envoyais un petit message. Tout le long, j’ai été vague sur qui j’étais et j’ai laissé un petit indice avant de conclure et de lui souhaiter bonne soirée. Restait à savoir si elle allait mordre à l’hameçon et reprendre contact.

Le lendemain matin, j’étais en clientèle lorsque j’ai reçu sur mon téléphone un message d’une escort Bastia. Mon cœur s’est emballé d’un coup. Je me suis éloigné et j’ai lu le message en étant fébrile. Yes! Elle s’est souvenue de moi et elle avait envie que l’on se revoie. On a échangé toute la journée par SMS avant de se donner rendez-vous le soir même dans un bar.

Elle m’a dit qu’elle avait eu pas mal de difficultés pour se faire de la publicité sur Internet, mais depuis qu’elle avait déposé son annonce sur ce site amateur, elle était tranquille. Elle a mal de contact et fait beaucoup de rencontres avec des clients sérieux. Pendant qu’elle me racontait tout cela, je n’arrêtais pas de penser que j’avais été idiot de ne pas avoir accepté de la revoir et d’aller plus loin avec elle lorsque l’occasion s’était présentée la première fois. Elle est escort à Bastia ? Grand bien lui fasse ! Elle est sublime, une fille de rêve, la seule chose dont j’avais envie à l’instant présent était de lui proposer de prendre un dernier verre chez moi et de passer la soirée ensemble.

Avant même que je ne trouve le courage de me lancer, elle m’a demandé de la suivre chez elle et on a passé une nuit de folie sans dormir ! On s’est revu quasiment tous les jours entre Noël et le jour de l’an et on a pris comme bonne résolution de continuer à se voir.

Je suis retourné voir sa fiche car je voulais me masturber au tél rose dans la nuit et j’ai vu qu’elle avait mis de nouvelles photos. Elle est vraiment magnifique et je me fous qu’elle soit escort, grâce à elle 2020 s’annonce être une année très chaude ! Promis, la prochaine fois je vous donne des détails croustillants !

Hervé 40 ans Bastia.

téléphone rose branle au tél

Laisser un commentaire